Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre

Forum sur toutes les choses de la nature (zoologie, astronomie, botanique, géologie, paléontologie, écologie, etc...)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Scolopendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

MessageSujet: Scolopendre   Jeu 8 Nov 2007 - 11:16




Circumbor Phyllitis Scolopendrium ( L. )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 14:22

C'est pas Asplenium scolopendrium?
Ca pousse comme du chient-dent chez nous!
Revenir en haut Aller en bas
BDC Iron

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 14:28

Ils doivent sporuler en ce moment non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 14:41

Plutôt au printemps, non?
Revenir en haut Aller en bas
AndréA

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 15:09

Bonjour à tous

Linné l'a bien nommé Asplenium scolopendrium,mais de nos jours elles s'appelle Phyllitis scolopendrium (L.) Newmann......
A sa droite une autre fougère Asplenium trichomanes L.

Amicalement André
Revenir en haut Aller en bas
BDC Iron

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 16:30

Justement non pas forcement au printemps... Je suis allé il y a 2 semaines chercher des chataignes (car j'en suis friand je l'avoue)... Et ma surprise fût justement en retournant les feuilles de voir dejà des sporanges !!! Etonnant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Guy-Gérard



Messages : 444
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 66
Localisation : colombes

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 17:32

J' adore ce genre de ''fougère''. Je l'ai toujours considérée comme une épiphite, style asplenium nidium dite '''langue de boeuf'' et autre corne de cerf, d'élan de la même famille: noms donnés en Nelle Calédonie. Fréquente dans les puits, poussant entre les pierres, du temps de mon enfance en Bretagne. Abondantes à l'heure actuelles dans les fossés bordant les petites routes dans les vallée( thalweg) encaissés de l' Aveyron. Mais difficile a acclimater dans son jardin.
AAAAAAAAAAAAA+++++++++++++++
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 18:34

Epiphyte???? Mais pourquoi donc???
Revenir en haut Aller en bas
AndréA

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Scolopendre suite   Jeu 30 Oct 2008 - 19:02

Re iron

Pourquoi es-tu étonné de trouver des sporanges sur des scolopendres à cette époque de l'année?
Ils sont certainement vides,les spores étant éjectées depuis belle lurette !
D'autre part,il n'est pas banal de trouver des scolopendres au pied de chataîgniers...les premiers étant plutôts calcicoles et les seconds silicicoles!
Ci joint des sores de scolopendres:



Et les sporanges se vidant de leurs spores:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 19:06

Oh pas si calcicoles que ça.... En tout cas ombrophiles! On en trouve beaucoup au niveau des haies bocagières qui peuvent être formées de châtaigners.
Revenir en haut Aller en bas
lejaguar
Admin
Admin
avatar

Messages : 4136
Date d'inscription : 21/10/2007
Age : 57
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 19:35

Superbes photos encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://coqu-actuetfossil.forumactif.com/portal.htm
Guy-Gérard



Messages : 444
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 66
Localisation : colombes

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 19:47

He ben épiphyte!!!! Parce que dans les endroit où je les avaient connues, il me semblait que les dispositions des feuilles (florescence?) leur permettaient de récupérer les détritus qui tombaient pour fabriquer leur propre ''humus'' comme les asplenium. et qu'elles soient accrochées entre des pierres à l'intérieur d'un puit ou sur des flancs de fossé humides, de troncs d'arbres etc... comme ces fameuses ''langues de boeuf'' que l' on trouve dans les mêmes situations ne changeait rien à leur mode d'alimentation. Même lieux humides et ombragé, à l'abri des courants d'air, exceptionnellement au sol, toujours accrochées à un substrat neutre pour elles et tirant leur nourriture de ce qui tombe du ciel( des arbres).... Ceci n'a rien de scientifique juste des observations et des associations d'idées.
Bonne soirée.


Dernière édition par Guy-Gérard le Ven 31 Oct 2008 - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/index.html
Bajoce



Messages : 1577
Date d'inscription : 01/07/2008
Age : 61
Localisation :

MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 22:06

Mehdi, il me semble que ta salade a pris beaucoup d'assaisonnement en route
Revenir en haut Aller en bas
AndréA

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Scolopendre (Suite)   Jeu 30 Oct 2008 - 22:48

Excellent Bajoce!!! Very Happy Very Happy

merci jaguar ...je me permet donc de continuer le sujet de Mehdi...

A l'état jeune,les sores sont recouverts par une fine membrane:l'indusie



Cette indusie parait se fendre à la maturité des spores pour permettre leur expulsion par les sporanges:



Les sporanges libérés commencent à laisser échapper les spores en déroulant leur crosse annelée:(voir photo envoyée dans message précédent)

Pour Sara:
Dans les Hautes Vosges,la scolopendre ne se trouve qu'en quelques rares stations à substrat moins acide que le granit roche dominante c'est à dire sur Grauwacke,dans certaines érablaies,vers 1100m.
Pourrais-tu compléter ce sujet avec une photo de scolopendre prise en association avec le chataignier?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Jeu 30 Oct 2008 - 22:54

GranitEEEEEEEEEE!!!!!!!
Par contre épiphyte je doute: ça veut dire qui se développe SUR un végétal comme le Gui ou la Cuscute entre autre....
La scolopendre se trouve en dessous du végétal.
Revenir en haut Aller en bas
AndréA

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 10:00

bonjour Sara

OK pour le granitE:j'en prend bonne note.
Par contre je pense que tes exemples de plantes épiphytes sont mal choisis:le gui et la cuscute sont de véritables parasites car se nourrissant de la plante hôte.L'épiphyte ne s'en sert que comme support!

amicalement André
Revenir en haut Aller en bas
coco

avatar

Messages : 2490
Date d'inscription : 25/12/2007
Localisation : La douce Anjou

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 11:11

Comme les orchidées de La Réunion que l'on trouve dans les arbres ? Elles ne s'en servent que comme support ?

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Bajoce



Messages : 1577
Date d'inscription : 01/07/2008
Age : 61
Localisation :

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 11:57

GranitEEEEEEE!!!! Elle va finir par nous métamorphiser à son contact
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 12:06

Ah vi exact épiphyte: exemples mal choisis (je n'ai pas parlé d'épiphytisme depuis mes études: pour vous dire que les naturalistes comme vous ne courent pas les rues....).
Bon à part ça, Michel Provost le Dieu de la bota en Normandie parle bien d'Asplenium scolopendrium!!!! C'est dans sa flore que j'ai appris le truc! Rhôôôô Michel, pas biennnnnn!!!!!
Pour les photos, je vais voir, j'ai pas un super appareil. (Un appareil de gonzesse quoi!)
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 15:47

Pour info :

le genre Phyllitis se caractérise par des sores jumelés, allongés le long de deux nervures adjacentes parallèles et ayant chacun une indusie fixée sur la bordure externe, l'ensemble simulant un sore unique à indusie se fendant en deux valves. On appelle cela des sores scolopendroïdes. Feuilles entières.
Deux espèces en France.
Il est régulièrement considéré comme sous-genre du genre Asplenium. Bref les deux sont employables.

Cette espèce recherche surtout une forte humidité atmosphérique et des sols non acides, calcaires ou enrichis par des conditions locales particulières (placage de limon, concentration du calcium en bas des pentes, apport par les ruisseaux, activités humaines). Elle trouve son optimum dans les contrées océaniques et les régions calcaires à forte pluviosité ou nébulosité, en situation ombragée dans les bois de pente (principalement sur les versants exposés au Nord), dans les chemins creux, le long des ruisseaux, sur les vieux murs humides et dans les puits. Elle ne s'élève guère en altitude chez nous mais se rencontre jusque 2000m en Espagne alors qu'elle est strictement littorale en Scandinavie.

Elle n'est pas épiphyte!
Une plante épiphyte est une plante verte croissant sur un autre végétal vivant (un arbre dans le cas des espèces vasculaires) SANS parasiter celui-ci. Les CUSCUTACEAE sont des parasites et les LORANTHACEAE (gui) sont des hemiparasites car elles sont capables de faire la photosynthèse.

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 16:13

Pour info:

Le granit est une roche dure et grenue de nature quelconque utilisée dans la sculpture ou l'ornementation.

Le granite est une roche magmatique plutonique à structure grenue, c'est-à-dire entièrement cristallisée, formée par le refroidissement lent, en profondeur, d'un magma issue de la fusion partielle de la croûte continentale. Il est formé de minéraux en grains (cristaux) tous visibles à l'œil nu, principalement du quartz, des micas (biotite ou muscovite), des feldspaths potassiques (orthoses) et des plagioclases. Il peut contenir également de la hornblende, de la magnétite, du grenat, du zircon et de l'apatite. Cette apparence lui vaut son nom dérivé du latin granum, grain. Presque tous les pays du monde exploitent une ou des carrières de granite. (Canada-Québec, États-Unis, Norvège, Brésil, Inde, Chine, Portugal...). En tout, on dénombre aujourd'hui plus de 500 couleurs de granites différentes.

Chient-dent ??? si c'est le nom vernaculaire du genre Elymus, cela doit s'écrire chiendent.

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Guy-Gérard



Messages : 444
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 66
Localisation : colombes

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 16:56

Bonsoir!
Gwynia est passé et nous a tout expliqué. D'ailleurs on compte sur lui pour recentrer nos dérives. mais les observations de tout un chacun sont utiles.
J'ai personnellement observé, collecté, transplanté un grand nombre de ces ''épyphites' quand j'étais en Nelle Calédonie et dépendances. Les plus faciles et plus belles a ramasser étaient celles qui croissaientt dans le lit des torrents (Asplenium nidium dites ''langues de boeuf) sur la grande terre. Dans les brousses des Îles Loyauté c'était celles, qui après des cyclones j' imagine, étaient à terre. la branche qui la supportait avait disparue et elle continuait sa vie dans cette sylve déroutante. Elle étaient de belles tailles. Le mètre d'envergure n'est pas rare. J'en ai même vue , qui étaient tombées à l'envers, s'étaient redressées dans un effort de survie incroyable. Il y a un nombre important de variétés splendides: épaulette d'officier, la plus commune après langue de boeuf, certaines dont j'ai oublié les noms , en forme de ruban, de liane, courte, épaisse, solitaires, en touffe, longues(2 à 3 mètres de long) ....Tout ce monde là ne vivant que ce qui tombe et que leur ''feuilles' capturent, compostent...De la taille de la feuille d'arbre à la poussière qui pleut des arbres du dessus. Je les nourrissaient (plus ou moins bien) avec des épluchures de pommes de terre déshydratées ou des pulpes des graines de café, des déchet de fougères arborescentes....Mais toujours par l'intérieur, entre les feuilles, pas par le pied, Pas d'eau du robinet, vaporisation, récupérer la glace du congélo ou de pluie. HHHHHHHaaaaaaaaa si j'avais pris des photos!!!!
A Plus++++
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/index.html
AndréA

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 17:28

Re
Greg

Il est clair que certains auteurs proposent d'utiliser le basionyme:Asplenium scolopendrium L.,mais le nom valide actuel de la scolopendre est bien Phyllitis scolopendrium (L.) Newman,d'ailleurs repris par Prelli que tu cites .
Sources:tela-Botanica http://www.tela-botanica.org/nn49132
Nom repris aussi par la flore la plus récente que je possède :Flora Corsica de Jeanmonod et Gamisans 2007,et qui en principe utilise les noms valides du Code de Nomenclature international.
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Scolopendre   Ven 31 Oct 2008 - 18:12

Prelli c'est de 2001 et le réseau Tela-Botanica dont je fais partie je connais bien mais il y a d'autres travaux dont ceux de R. Viane sur le genre Asplenium et la position de Phyllitis reste incertaine. Il n'y a pas d'erreur d'écriture en écrivant Asplenium scolopendrium L., Asplenium (Phyllitis) scolopendrium L. ou Phyllitis scolopendrium (L.) NEWMAN .

La position d'une espèce dans un genre dépend des critères définis dans la diagnose de l'auteur.
Le problème c'est que l'espèce scolopendrium rentre parfaitement dans la diagnose du genre Asplenium. Et que on pourrait créer un genre par espèce en élevant les différences de l'espèce au niveau du genre. La taxonomie actuelle comporte un certain nombre de 'splitter' notamment chez les mollusques Strombidae ou les brachiopodes.
Je viens de regarder dans la cinquième édition de la Nouvelle flore de Belgique, du G-D de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines de 2004, c'est Asplenium scolopendrium alors qu'elle était dans le genre Phylittis.

Ce qu'il faut surtout retenir c'est que tes reportages photos sont très bien et que la taxonomie n'est pas figée.

Un botaniste,

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scolopendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scolopendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scolopendre
» Scolopendre
» animaux répugnants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre :: Le salon de la biologie :: Flore :: Le forum des fougères-
Sauter vers: