Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre

Forum sur toutes les choses de la nature (zoologie, astronomie, botanique, géologie, paléontologie, écologie, etc...)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La cistude d'Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
jm22.0296
Modérateur
Modérateur
jm22.0296

Messages : 1267
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 60
Localisation : Sud Ouest des Côtes d'Armor

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 19:11

Un petit site pour mieux la connaître et la protéger, vous y verrez aussi l'Emyde lépreuse, beaucoup moins connue.
http://www.cistude-aquitaine.net/

_________________
Jean-Michel sunny
Découvrez la Bretagne Centrale : http://stlennkerber.unblog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://cossile.unblog.fr/
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 21:46

Je ne trouve pas la recette de la soupe de tortue?? Probablement un oubli!

lol!

Je n'ai jamais rencontré d'émyde lépreuse mais la cistude je l'ai rencontrée plusieurs fois dans les pays bordant le nord de la Méditerranée. Il y a pas mal de temps quand je l'ai rencontré pour la première fois en Croatie ...

Voici une anecdote d'un gars spécialisé dans la récolte. ( geek Moi)

Au cours de mes pérégrinations malacolo-botaniques sur les îles croates, j'ai trouvé une petite mare (mare que j'avais apercue en faisant des repérages en coucou) dans une zone encaissée ceinturée par de la caillasse et une végétation épineuse quasi infranchissable où j'ai réussi à me frayer une passage en suivant à quatre patte une sente animale. Je suis arrivé sur une petite grêve de vase ou venait se désaltérer le gibier et probablement des moutons. La mare était profonde, alimentée par des sources souterraines avec une végétation aquatique dense (Ranunculus et Potamogeton). L'eau était très chaude sur 5 cm et très très froide en dessous de la végétation flottante. J'y découvrit un mollusque de rivière froide, des grands hydrophiles dont des larves de près de 10 cm, des quantités de poissons dont le nom m'échappe pour l'instant ('guppy' d'Amérique du Sud placé dans toutes les mares pour éradiquer la malaria), et des tortues très craintives au milieu de la mare.
scratch Comment faire pour en attraper une pour identifier l'espèce?


J'ai essayé la chasse à l'affût :

premièrement avec mon grand filet (emballé dans un sac en toile d'auvent pour résister à la végétation locale). Qué nenni, essayez de rester 40' en plein soleil sans bouger, bras levé avec le filet. Je fondais comme neige au soleil en les voyant se dorer trop loin de mon filet.

deuxièmement, planqué à l'ombre prêt à me ruer et a plonger sur la bête.
Imaginez le tableau, un homme nu (ben quoi, faut pas trop saloper ses vétements pour le retour à la civilisation) sortant précipitament du dessous d'un buisson courant dans la vase molle car remuée par des courtillières, pénétrant brusquement dans l'eau pour s'entortiller les panards dans la végétation aquatique pour finir par un magistral splatch dans une eau glacée avec plus aucune tortue ern vue et tatônnant dans les branchages épineux plus ou moins pourris pour quitter cette fange. Il y a des jours ou on est content de récolter seul.

Mais je suis têtu, après un retour au camp de base, l'esprit bouillonant d'idée pour capturé une tortue, j'ai filé chez un loueur de planche à voile en lui expliquant que je voulais juste une vieille planche large et sans voile. Cela n'a pas arrangé mon étiquette près des autochtones.

Bref, reexpédition dans la montagne avec une planche à voile en plus comme bagage à main pendant près de 4h en suivant les sentes à bédos et escaladant les murs de pierre, glanant des figues et des criquets, je suis arrivé à ma mare. Je me suis installé à califourchon (avec un maillot car les planches sont rugueuses, pas fou le mec, enfin quand même un peu) sur ma planche avec mon filet, les pieds dans l'eau avec les orteils se faisant têter pas les poissons et autres joyeusetés aquatiques. Je n'avais pas pris le trépied et l'appareil photo pour immortaliser ce burlesque moment. Je me suis installer près d'une résurgence, facilement reconnaissable aux algues vertes qui ondulent pour avoir de quoi me désaltérer pendant l'affût avec un stock de figue. Mais après une bonne heure d'attente, comme le caméléon, mon filet bondit sur la proie, je culbutat aussitôt, me précipitat dans mon filet et attrapa une grosse tortue qui voulait me mordre et me griffer (je la comprend d'ailleur). Le soir, j'étais au labo avec ma tortue qui était complétement recouverte d'algue, je l'ai brossée pour la nettoyer et pour pouvoir l'identifier et la photographier. La cistude est pleine de stries jaunes sur fond noir. Deux jours après, je l'ai remise dans sa mare et suis revenu avec la planche à voile. Les indigènes, même ceux qui ont des moutons et qui connaissent des mares n'en avaient jamais vu.

Souvenirs, souvenirs,..

Elles sont nettement plus facile à attraper dans les canaux de Charentes Maritimes.


geek Greg
Revenir en haut Aller en bas
lejaguar
Admin
Admin
lejaguar

Messages : 4137
Date d'inscription : 21/10/2007
Age : 58
Localisation : Oise

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 22:12

Salut Greg,

J'ai beaucoup ri en lisant tes aventures "cistudesques". Tu es allé bien loin pour les observer ces tortues.

Elles sont très farouches et très difficiles à approcher, à la moindre alerte, tout le monde plonge et elles peuvent mettre beaucoup de temps pour remonter en surface.

Je connais deux populations de cette espèce dans le var et j'ai pu les observer à plusieurs reprises.
Elles vivent en général en petits groupes et sont toujours postées dans des endroits assez difficiles d'accés et proches de l'eau pour les cas d'urgence.

Cette tortue semble assez sédentaire mais je ne veux pas dire de bêtise car je les ai toujours observer à la même saison durant les mois d'été.

Difficile de se faire une idée précise de leur écologie dans ces conditions. Pour autant, d'une année sur l'autre, on les retrouve au même endroit.

Avec le réchauffement climatique, elles pourraient être parmi les premières à en souffrir, vu qu'elles affectionnent les cours d'eau calmes qui se déssèchent partiellement en été pour ne laisser que des trous d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
http://coqu-actuetfossil.forumactif.com/portal.htm
coco

coco

Messages : 2490
Date d'inscription : 25/12/2007
Localisation : La douce Anjou

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 22:22

Très hilarante, cette histoire de "Gwynia Jones et la mare aux cistudes" ! La pudeur m'interdit d'imaginer la scène... Mais ça devait être comique ! Merci pour ce moment de détente ! Wink

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 22:48

En tout cas les populations des îles croates sont sédentaires car si elles se risquent en dehors de leur point d'eau, c'est la déshydratation assurée, a moins qu'elles ne marchent que la nuit et s'entèrrent le jour? Ou alors en hiver? Mais les mares sont fort éloignées les unes des autres et quelques fois unique par île.

Content de vous avoir fais rire, je me suis bien amusé aussi en me remémorant ces épisodes.

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 82
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitimeJeu 26 Fév 2009 - 3:02

Merci mon Greg ,enfin un scientifique qui fait rire !!!!!c'est peu courant et mérite d'être signalé ,ayant déjà vue Greg que sur photo malheureusement,il n'a rien non plus d'une vieille barbe ,comme l'on les surnommait avant ,encore merci pour ces souvenirs ,qui font aussi pour moi partie intégrante de ma fin de vie Mehdi


La cistude d'Europe Tortue10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La cistude d'Europe Empty
MessageSujet: Re: La cistude d'Europe   La cistude d'Europe I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La cistude d'Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cistude d'Europe
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» Les limites orientales de l'europe
» Epervier d'Europe (Accipiter nisus)
» Mammifères d'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre :: Le salon de la biologie :: Faune :: Le forum des reptiles-
Sauter vers: