Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre

Forum sur toutes les choses de la nature (zoologie, astronomie, botanique, géologie, paléontologie, écologie, etc...)
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand

Bertrand

Messages : 145
Date d'inscription : 11/09/2008
Age : 60

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 15:58

Bonjour à tous,

J'ai trouvé cette mousse pleurocarpe près de chez moi (Cortrat, Loiret) la première fois au printemps 2006. J'en ai retrouvé récemment dans un autre sous-bois (Mormant sur Vernisson) toujours près de chez moi.

J'avais à l'époque présenté (sur un autre forum) un sujet détaillant l'étude des feuilles raméales de cette mousse.

Le revoici complété par l'étude des feuilles caulinaires ainsi que quelques anaglyphes macroscopiques.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 01_rhy10
01 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Aspect général – 2008.

ASPECT MACROSCOPIQUE :

Les tiges, principale et raméales, sont rougeâtres.
La tige principale porte des rameaux irrégulièrement espacés, recourbés vers le bas.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 02_rhy10
02 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Une tige principale isolée avec ses rameaux – 2008.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 03_rhy10
03 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Détail des rameaux – 2008.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 04_dsc10
04 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Une tige principale isolée avec ses rameaux – 2006.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 05_19010
05 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Détail de la tige – Obj. plan x4, éclairage épiscopique, tiers distal d'un rameau – 2006.

Sur des feuilles désséchées, la double nervure, évanescente au niveau de l'union du tiers moyen et du tiers distal des feuilles raméales, apparaît rouge comme les tiges.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 06_18110
06 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Détail feuilles raméales – Obj. plan x4, éclairage épiscopique, tiers proximal d'un rameau – 2006.

FEUILLES RAMEALES :

Feuille non décurrente, nettement denticulée à l'apex. La denticulation s'estompe à partir de l'union du tiers moyen et du tiers proximal pour totalement disparaître à la base de la feuille.

Longueur de la feuille : 3mm
Largeur de la feuille : 1 mm
Longueur de la nervure : 1,7 mm
Largeur de la nervure : 20 µm

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 07_dsc10
07 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. plan x4. – 2006.

Tiers apical du limbe (zone A):

Les cellules apicales présentent des mamilles (sorte de hernies de la paroi cellulaire) à l'apex.

Les cellules marginales, différenciées en dents ont une longueur moyenne de 60 µm pour une largeur de 8 à 10 µm. La membrane externe, a une épaisseur de 4 à 5 µm. Les cellules internes ont une longueur de 50 à 80 µm pour une largeur variant de 7,5 à 10 µm. Leur membrane pecto-cellulosique a une épaisseur de 1,5 à 2 µm. Les cellules ont, dans cette zone 1 à 2 plasmodesmes. La membrane a, au niveau des plasmodesmes une épaisseur inférieure à 0,5 µm.
Les mamilles ont une longueur de 6 à 12 µm.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 08_18010
08 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers apical du limbe. Zone A – 2006.

Tiers basal du limbe (zones B, C, D, E, F) :

Zone B :


Les cellules marginales du tiers basal du limbe (zone B) ont une longueur de 90 à 96 µm pour une largeur moyenne de 8 µm. Leur membrane pecto-cellulosique externe reste très épaisse, de 4,2 à 5,8 µm. Les dents sont très atténuées. Les autres cellules ont une longueur variant de 60 à 105 µm pour une largeur de 7 à 10 µm.
L'épaisseur de leur membrane varie de 1,3 à 2,2 µm. Elles ont de 2 à 4 plasmodesmes au niveau desquels l'épaisseur de la membrane varie de 0,4 à 0,7 µm.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 09_17710
09 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers basal du limbe. Région marginale (zone B) – 2006.

Zone C :

Les cellules ont une longueur de 65 à 85 µm pour une largeur de 7 à 11 µm. L'épaisseur de leur membrane varie de 2,1 à 2,8 µm.
Elles ont de 4 à 5 plasmodesmes au niveau desquels la membrane a une épaisseur variant de 0,2 à 0,5 µm.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 10_17510
10 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers basal du limbe. Région médiane (zone C) – 2006.

Zone D :

Les cellules ont une longueur de 80 à 110 µm pour une largeur de 9 à 12 µm. L'épaisseur de leur membrane varie de 2,2 à 3 µm.
Elles ont de 4 à 5 plasmodesmes au niveau desquels la membrane a une épaisseur variant de 0,2 à 0,5 µm.
Les nervures ont une largeur de 20 à 30 µm.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 11_17410
11 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers basal du limbe. Région centrale (zone D) – 2006.

Base de la nervure (zone F) :

La base du limbe ne montre pas de décurrence.

Les cellules ont une longueur variant de 60 à 85 µm, pouvant aller exceptionnellement jusqu'à 120 µm. Leur largeur varie de 10 à 15 µm. L'épaisseur de leur membrane pecto-cellulosique varie de 1,6 à 2,2 µm.

Les cellules de la zone d'arrachement de la feuille ont une couleur orangée rappelant la couleur rougeâtre des tiges.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 12_17310
12 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers basal du limbe. Base de la nervure (zone F) – 2006.

Cellules alaires (zone E) :

Les cellules ont une longueur de 40 à 60 µm pour une largeur de 10 à 15 µm, pouvant aller jusqu'à 18 µm. L'épaisseur de leur membrane varie de 1,2 à 1,7 µm.

Les cellules alaires ne possèdent qu'exceptionnellement des plasmodesmes.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 13_17210
13 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille raméale. Obj. Nikon plan x40, éclairage oblique, tiers basal du limbe. Cellules alaires (zone E) – 2006.

FEUILLES CAULINAIRES :

Elles sont plus grandes et plus larges que les feuilles raméales. Ici, 2,5 mm de long pour 1,5 mm de large.
Les mamilles et les plasmodesmes sont légèrement moins marqués et moins nombreux.

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 14_rhy10
14 - Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 – Feuille caulinaire – 2008.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bertrand.parres.free.fr
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 83
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 17:03

Toujours aussi beau mon Bertrand ,plus qu'à retrouver mes lulu dans mon souk ,quel luxe de détails ,on se sent tout petit ; merci beaucoup Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
lejaguar
Admin
Admin
lejaguar

Messages : 4138
Date d'inscription : 21/10/2007
Age : 60
Localisation : Oise

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 17:13

Bonjour Bertrand,

Quel magnifique reportage, les photos sont toujours aussi spectaculaires et les textes de grande qualité.

Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://coqu-actuetfossil.forumactif.com/portal.htm
Laure
Admin
Admin
Laure

Messages : 2208
Date d'inscription : 03/11/2007
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 20:41

Je redis pareil, Bertrand, mais tant pis: quelle qualité et quel bonheur de lire et de regarder.
Encore, encore... et merci!

Laure
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand

Bertrand

Messages : 145
Date d'inscription : 11/09/2008
Age : 60

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 14:02

Merci à tous !!! grominet
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bertrand.parres.free.fr
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 14:41

Bonjour Bertrand,

comme toujours : admirable cheers

Pourquoi mélanges tu de la gélatine à la glycérine? qu'est ce que cela apporte?

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand

Bertrand

Messages : 145
Date d'inscription : 11/09/2008
Age : 60

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 15:58

Salut Greg,

La gélatine permet d'avoir un milieu de montage solide, pour les préparations définitives (pour les collections de lames de référence), contrairement au liquide glycériné que j'emploie souvent pour des préparations temporaires.

La gélatine glycérinée est très simple à préparer (mélange 50-50, en masse, à chaud, de suppositoires à la glycérine et de glycérine) et à utiliser.

C'est un milieu de montage traditionnel très efficace qui permet de monter des spécimens sans avoir à les déshydrater (comme le baume du Canada, par exemple, qui impose, lui, une déshydratation complète avant montage).

grominet
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bertrand.parres.free.fr
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 17:21

Merci beaucoup Bertrand,

je n'avais pas pensé à la conservation du spécimen monté en lame.
La conservation est de quel ordre : 1 an, 10 ans, un siècle?

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand

Bertrand

Messages : 145
Date d'inscription : 11/09/2008
Age : 60

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 19:31

Perso, je peux t'assurer qu'elles se conservent au moins 4 ou 5 ans.

J'ai posé la question à André qui a bien plus d'expérience que moi. Voici sa réponse :

AndréA a écrit:
Salut bertrand

J'ai vu des lames montées à la GG ,faites par un bryologue,datant d'au moins 30 ans!
Pour les conserver,il faut absolument y incorporer un conservateur désinfectant (listerine ou autre) et les luter. Pour mes montages de pollen, j'y rajoute quelques gouttes d'un désinfectant incolore trouvé en pharmacie et les lute au vernis à ongle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bertrand.parres.free.fr
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 83
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 19:41

J'aime luter avec du vernis à ongle ,mais ça surprend toujours ,quand je dit à une vendeuse la couleur n'a pas d'importance !!!! Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 21:03

Merci Bertrand, il me semblait bien qu'il fallait ajouter un désinfectant.

Greg

PS remercie André aussi.
Revenir en haut Aller en bas
coco

coco

Messages : 2490
Date d'inscription : 25/12/2007
Localisation : La douce Anjou

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 23:40

Très beau reportage, très belles photos, même si je ne le dis pas à chaque fois, je lis toujours avec beaucoup d'attention.

Dites les garçons, ça veut dire quoi "luter" avec un seul "t" ? En quoi consiste la manœuvre et à quoi sert-elle ? Merci !

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 23:56

Coco,

Luter c'est enduire de lut. lol!

C'est emprunter au latin lutare : enduire de boue, d'argile.

Tu as trouvé?

Non, alors voila la réponse:

La lut est un enduit de composition variable qui durcit en séchant. Cela sert à boucher hermétiquement des interstices, des récipients ou aussi à entourer des objets pour les protéger de l'action directe du feu.
C'est un synonyme de calfeutrer.
Lut vient de lutum, la terre des potiers.


geek Greg
Revenir en haut Aller en bas
coco

coco

Messages : 2490
Date d'inscription : 25/12/2007
Localisation : La douce Anjou

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMer 11 Fév 2009 - 0:06

Merci Gwynia ! J'avais cru comprendre que vous lutiez de la flore pour la conserver en préparation. Mais finalement, je me dis que vous lutez pour protéger cette flore de l'oxygène et de ses ravages. N'est-il pas ?

Merci pour cette magistrale explication !

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
Modérateur
Modérateur


Messages : 1476
Date d'inscription : 01/11/2007
Localisation : Suisse

Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitimeMer 11 Fév 2009 - 0:15

De rien,

on est tous ici pour apprendre. study

Je m'en vais lire une BD et hop au lit.

A demain,

Greg geek
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 Empty
MessageSujet: Re: Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906   Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rhytidiadelphus triquetrus (Hedwig) Warnstorf, 1906
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre :: Le salon de la biologie :: Flore :: Le forum de toutes les autres plantes-
Sauter vers: