Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre

Forum sur toutes les choses de la nature (zoologie, astronomie, botanique, géologie, paléontologie, écologie, etc...)
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le plus grand capteur solaire au monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 1:55

L'eau tourne en rond ( cycle de l'eau ) grâce à la chaleur du soleil.

Le fait donc de garder son énergie potentielle en la promenant sur els courbes de niveau est équivalent à faire un capteur solaire.
Tout au long des canaux de distribution , l'énergie potentielle peut être restituée en aval du canal( dans la vallée ) pour la transformer en air comprimé ou électricité pour des particuliers ou petites collectivités.

http://www.dailymotion.com/user/jeandb/video/xabta8_biefs-du-pilat-sept-2009_tech



Dernière édition par jeandb le Jeu 1 Oct 2009 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 6:39

Pas mal du tout ,n'importe quelles solutions ,pourvu que l'on utilise pas le nucléaire Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 13:44

C'est le genre de réponse qui me tue

Pas mal du tout = Bof
N'importe quelles solution = ce que je présente est LA solution mais ca na pas fait tilt
Pas le nucléaire , pour moi c'est évident



Mehdi a écrit:
Pas mal du tout ,n'importe quelles solutions ,pourvu que l'on utilise pas le nucléaire Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 13:45

Bien que l'idée ne soit pas mauvaise en soi elle ne peut être appliquée que de manière très ponctuelle et dans certains endroits bien précis. Ce monsieur montre une vison très approximative du cycle de l'eau. Il y a de plus quelques erreurs dans le commentaire notamment sur le recyclage des émissions de co2.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 13:59

IL n'est pas facile de dire en un message court l'ensemble de tout ce qu'on devrait dire.
Il est évident que pour l'instant on ne peut pas faite des biefs là où il ne pleut jamais .Si vous vouliez préciser ce que vous entendez pas vision très approximative plutôt que de faire croire à tous que seule votre vision est la bonne et que c'est moi le "simplet", cela permettrait d'avoir un débat et à tous de juger qui a une vision approximative

Inoue a écrit:
Bien que l'idée ne soit pas mauvaise en soi elle ne peut être appliquée que de manière très ponctuelle et dans certains endroits bien précis. Ce monsieur montre une vison très approximative du cycle de l'eau. Il y a de plus quelques erreurs dans le commentaire notamment sur le recyclage des émissions de co2.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 14:03

J'ai l'impression de ne pas être le seul à avoir pas tout compris ,peut être que c'est justement trop succinct ,mais il ne faut pas t'énerver ,c'est nouveau pour nous ,et toi c'est un sujet que tu maîtrises à fond Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
coco

avatar

Messages : 2490
Date d'inscription : 25/12/2007
Localisation : La douce Anjou

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 14:07

jeandb a écrit:
IL n'est pas facile de dire en un message court l'ensemble de tout ce qu'on devrait dire.
Rien n'empêche de développer, bien au contraire !


jeandb a écrit:
...plutôt que de faire croire à tous que seule votre vision est la bonne et que c'est moi le "simplet", cela permettrait d'avoir un débat et à tous de juger qui a une vision approximative
Les habitudes du forum ne sont pas celles-ci. Je prie donc les interlocuteurs de rester dans un débat serein, sans agressivité.

Coco - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 14:28

Loin de moi l'idée de faire de vous un simplet, simplement je note certaines lacunes au niveau de la compréhension du cycle de l'eau.
En tout premier lieu une eau qui ruisselle ne pénètre pas ou très peu de plus l'écoulement constant imperméabilisera le fond (sinon il y belle lurette que nos mers et océans seraient vides). Ensuite, en cas de fortes pluies l'eau prendra le chemin le plus court donc il est illusoire de croire qu'elle se contentera de suivre une courbe de niveau (qui dans l'absolu la ferait tourner en rond la courbe de niveau montrant des points rigoureusement à la même altitude). C'est ausi occulter le fait que du prtintemps à l'automne la végétation pompe 80% des précipitations, par exemple un chêne adulte consomme environ 500 litres/jour.

Une des raisons des inondations soudaines qui surviennent de nos jours est justement dûe à l'augmentation des surfaces imperméables (4000%) en 50 ans. L'eau pour recharger les nappes doit pénétrer dans le sous-sol par infiltration ou par percolation. Les meilleurs exemples se trouvent dans les zones de montagnes (voir la source d'Evian par exemple) la neige fondant lentement permet une pénération en douceur et continue sur une longue période.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 15:01

Inoue a écrit:
Loin de moi l'idée de faire de vous un simplet, simplement je note certaines lacunes au niveau de la compréhension du cycle de l'eau.
quoi par exemple?

En tout premier lieu une eau qui ruisselle ne pénètre pas ou très peu
si l'eau ruisselle sur une surface imperméable , elle ne pénètre pas

de plus l'écoulement constant imperméabilisera le fond
J'ai 30 ans d'expérience sur les tests de biefs et dans de multiples endroits à perméabilité différentes je constate des différences d'infiltration du à la nature du sol juste sous le bief et aussi des modifications de cette perméabilité( à expliquer plus tard ) .C'est pour cela que je dis que pour transporter de l'eau on a pas besoin de tuyau , ni pour irriguer

(sinon il y belle lurette que nos mers et océans seraient vides).
Veuillez préciser votre pensée

Ensuite, en cas de fortes pluies l'eau prendra le chemin le plus court donc il est illusoire de croire qu'elle se contentera de suivre une courbe de niveau (qui dans l'absolu la ferait tourner en rond la courbe de niveau montrant des points rigoureusement à la même altitude).
Vous n'avez pas compris que les biefs ont une pente de 1% . Lorsque je dis qu'il suivent les courbes de niveau c'est pour dire que par rapport aux lignes de plus grandes pentes ( cours d'eau ) l'énergie de l'eau reste (presque ) sur la courbe de niveau


C'est ausi occulter le fait que du prtintemps à l'automne la végétation pompe 80% des précipitations, par exemple un chêne adulte consomme environ 500 litres/jour.
tant mieux si les arbres évaporent de l'eau . je signale que la pire man_ère de gaspiller l'eau n'est pas l'évaporation ni l'infiltration mais le ruissellement vers la mer , autrement dit l'eau des cours d'eau est mal utilisée
Votre vision du cycle de l'eau est approximative

Une des raisons des inondations soudaines qui surviennent de nos jours est justement dûe à l'augmentation des surfaces imperméables (4000%) en 50 ans. L'eau pour recharger les nappes doit pénétrer dans le sous-sol par infiltration ou par percolation. Les meilleurs exemples se trouvent dans les zones de montagnes (voir la source d'Evian par exemple) la neige fondant lentement permet une pénération en douceur et continue sur une longue période.

C'est justement parce que l'eau ruisselle trop vite comme vous le rappelez que que les cours d'eau évacue de l'eau qui aurrait due d'abord passer par l'infiltration
Les biefs sont un moyen de réparer cet effet pervers de l'activité humaine en reprenant l'eau par un prélèvement latéral pour la répartir dans le temps et l'espace sous terre pour rehausse les nappes avant leur retour souterrains à la rivière.
Dans les zones de montagne il est vrai que la pluviosité y est plus important mais le rapport infiltration ruissellement évaporation n'est pas aussi important pour l'infiltration
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 15:32

En clair vous refusez le débat, vous aurez toujours raison. Que l'eau ruisselle vite ou lentement, elle ruisselle donc ne pénètre pas ou peu par contre, à votre avis d'où vient l'eau de nos fleuves? et ceci bien avant l'activité anthropique. Pourquoi la vallée du nil était fertile? grâce aux crues du nil où l'eau pénétrait sur des KM2



Citation :
C'est pour cela que je dis que pour transporter de l'eau on a pas besoin de tuyau , ni pour irriguer.


Renseignez vous sur les causes de l'assèchement de la mer d'Aral.

Avant de clore, pour le rechargement des nappes profondes (qui peuvent prendre des décennies voire des siécles) la surface de pénétration de vos biefs est ridiculement trop petite.

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 15:54

Je ne refuse pas le débat et je cherche pas à avoir toujours raison.
Les biefs du Pilat ne représentent qu'une expérience pour vérifier un principe. Leur débit maximum est inférieur à 10litres/s . c'est pourquoi ils ne dépassent pas 3km de long.Après , il n'y a plus d'eau à moins de d'élargir le biefs
10 l/s = 36m3/H. soit 315000m3/an

Dans une application à grande échelle les biefs seraient plus long et donc plus large pour des débit de l'orde de 500L/S.
A briançon j'ai été invité par l'association qui s'occuppe de canaux du Briançonnais qui datent du moyen age . Certains ont 45 km de long
certaines parties sont entretenues depuis 700 ans par des ASA
EN suisse on réabilite les bisses.
Mais j'oubliais vous en souhaitez plus poursuivre le débat


Inoue a écrit:
En clair vous refusez le débat, vous aurez toujours raison. Que l'eau ruisselle vite ou lentement, elle ruisselle donc ne pénètre pas ou peu par contre, à votre avis d'où vient l'eau de nos fleuves? et ceci bien avant l'activité anthropique. Pourquoi la vallée du nil était fertile? grâce aux crues du nil où l'eau pénétrait sur des KM2

Je connais les raisons de la progression des déserts de la planète mais il est préferable de ne plus en parler avec vous.

Citation :
C'est pour cela que je dis que pour transporter de l'eau on a pas besoin de tuyau , ni pour irriguer.


Renseignez vous sur les causes de l'assèchement de la mer d'Aral.

Avant de clore, pour le rechargement des nappes profondes (qui peuvent prendre des décennies voire des siécles) la surface de pénétration de vos biefs est ridiculement trop petite.

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 17:43

Citation :
ce que je présente est LA solution mais ca na pas fait tilt


J'ai écouté encore une fois la vidéo, désolé mais votre système est inutilisable à grande échelle, on sait que ce système de transport d'eau est générateur de gaspillage. Concernant la masse d'eau sur notre planète, seul 1 petit % est de l'eau douce utilisable par l'homme. Le problème de la raréfaction de l'eau est devenu un problème majeur la majorité des pluies se déroulant au dessus des mers et océans. Après se posera le problème du captage de l'eau et de la distribution; les rivières coulant toujours là où l'altitude est la plus faible donc votre bief ne pourra faire autrement que de suivre le lit de la rivière à moins de pomper l'eau. Et je ne parle pas des problèmes géologiques etc... La seule solution est de ne pas consommer plus que la ressource, le reste c'est de l'utopie.

Vous parliez de désert, y êtes vous déjà allé? Moi oui.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 18:48

Quelle est votre formation?
Revenir en haut Aller en bas
Roger 2

avatar

Messages : 604
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 72
Localisation : Chateauroux

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 19:20

Bonjour
Je n'arrive pas à ouvrir ce lien (corrompu)
Revenir en haut Aller en bas
Karkaran
Modérateur
Modérateur


Messages : 731
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 19:21

Roger 2 a écrit:
Bonjour
Je n'arrive pas à ouvrir ce lien (corrompu)


non, mal écrit, le voilà :

http://www.dailymotion.com/user/jeandb/video/xabta8_biefs-du-pilat-sept-2009_tech
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/vent_en_panne/
Roger 2

avatar

Messages : 604
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 72
Localisation : Chateauroux

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 19:36

Merci Karkaran
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 20:54

jeandb a écrit:
Quelle est votre formation?

Guide de haute-montagne.

A propos de désert savez vous que le continent antarctique en est un, son taux de précipitation est sensiblement le même que celui du Sahara, et pourtant ce désert contient 75% des réserves d'eau douce de la planète.

Pouvez vous me dire sur 100 litres d'eau arrivant au sol, quels sont les pourcentages d'évaporation, de ruissellement et d'infiltration?
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 21:22

Ok Merci Karkaran , j'ai corrigé l'erreur
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 21:39

Je suis bien d'accord avec vous, Sur la surface de la planète il ya des déserts chauds et froids. L'air atmosphérique peut contenir de l'eau mais si la tempéarture est inférieure à zéro degré la l'eau gèle et tombe .
Les déserts froids et chauds ne sont secs parce qu'ils sont la trainée au sol des retours d'air des poles et des sommets. J'appelle retour d'air , l'air qui sert au trajet du cycle de l'eau dans l'atmposphère .
Quand on fait chauffer de l'eau dans une casserole dans une cuisine , l'eau est transportée jusque sur les carreaux de la fenêtre car c'est la plus froide surface. L'air qui a servi de support au transport ( Comme les wagons qui transporerainet des voyageurs "eau" ) revient rechercehr de l'eau. Ces retours d'air sec froids sont des facteurs assèchant des continents . Plus cet air sec revient vers les déserts chauds , l'air chauffe et se dillate et par débordement sur les mer ,il reprend de l'eau.
C'est donc l'air sec qui apporte la sécheresse des déserts et non pas la chaleur du soleil qui ne demanderait qu'à faire croitre la verdure si....il y avait de l'eau.
Donc chaque point de la planète n'a pas le même partage de l'eau de pluies évaporation infiltration ruissellement . C'est évident!

Inoue a écrit:
jeandb a écrit:
Quelle est votre formation?

Guide de haute-montagne.

A propos de désert savez vous que le continent antarctique en est un, son taux de précipitation est sensiblement le même que celui du Sahara, et pourtant ce désert contient 75% des réserves d'eau douce de la planète.

Pouvez vous me dire sur 100 litres d'eau arrivant au sol, quels sont les pourcentages d'évaporation, de ruissellement et d'infiltration?
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 21:59

Citation :
L'air atmosphérique peut contenir de l'eau mais si la tempéarture est inférieure à zéro degré la l'eau gèle et tombe .


Pas toujours, c'est le phénomène de surfusion, l'eau surfondue est courante dans les nuages, si un avion traverse ledit nuage; il ressortira couvert de givre.

Pour 100 litres d'eau arrivant au sol, 65 litres s'évaporent, 24 ruissellent et seulement 11 s'infiltrent. Vous n'êtes pas sans savoir que l'eau s'évapore à toute température (positive).
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 22:28

erreur , l'eau de pluie qui tombe sur un parking ruisselle , il n'y a pas d'infiltration

Pour 100 litres d'eau arrivant au sol. ca dépend si l'eau tombe en 15 minutes ou si les 100 litres tombes en 20 petites pluies qui durent plusieures heures

Dans le sol l'eau qui s'infiltre est rétenue pas les forces de tensions de l'eau sur les grains de terres. Si la pluie s'arrête , l'infiltration est stoppée et toute l'eau servira à l'évapotranspiration si la pluie suivante n'a pas saturé le sol superficiel pour commencé a ruisseler sur la roche si celle ci est plus perméable.
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Jeu 1 Oct 2009 - 23:54

C'est une moyenne mondiale, vous cherchez la petite bête. Ca n'en rendra pas votre système plus efficace pour autant, en cas de pluie violente, votre bief sera vite saturé et débordera et l'eau filera droit dans la pente, en cas de petites pluies sur des heures l'évapotranspiration fera son travail.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 0:18

J'ai fait des km de biefs expérientaux sur 10 km et je suis allé les entretenir par tous les temps , y compris les jours de gros temps et de pluies.
Les points où le biefs croisent des talwegs (ruisseaux permanents ou temporaires sont facilement repérables et pas nombreux même en cas de très grosse pluies . En tous cas les biefs ne sont pas alimentés en eau sur toutes leur longueur par de l'eau arrivant du coté amont.
Pour limiter le débit à l'entrée du biefs , voir le dessin :
Comme vous pouvez voir sur ce dessin il y a un passage pour un débit réservé en cas de sécheresse ( à gauche ).Pas d'eau dans le bief possible car le déversoir d'alimentation du bief ( au milieu )ne recoit pas d'eau. Si le debit augmente , le bief peut prendre de l'eau . Mais si le débit devient très fort le bief ne recoit pas plus que son débit maxi car le débit est limité par les déversoirs qui renvoient les excédents en aval du ruisseau et le niveau dans le bief augmente très peu donc limite le débit .

Revenir en haut Aller en bas
Guy-Gérard



Messages : 444
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 66
Localisation : colombes

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 5:28

Bonjour!
Les meilleurs exemples de l' utilité de ce système sont les tarodières du pacifique (Oocéanie, Mélanésie) et les rizières de montagnes des Philippines.
Pour la culture du taro: http://sef.ddec.nc/IMG/pdf/EVEIL_9_N2.pdf Pages 7
Au Yemen, il existe de nombreuse traces du culture en terrasse captant les eaux de ruissellement ayant permis la culture de céréales dans ces endroits arides. Aux îles Canaries le système est encore employé avec bonheur.
AAAAAAAAAAAA++++++++
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/index.html
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 11:59

Guy-Gérard a écrit:
Bonjour!
Les meilleurs exemples de l' utilité de ce système sont les tarodières du pacifique (Oocéanie, Mélanésie) et les rizières de montagnes des Philippines.
Pour la culture du taro: http://sef.ddec.nc/IMG/pdf/EVEIL_9_N2.pdf Pages 7
Au Yemen, il existe de nombreuse traces du culture en terrasse captant les eaux de ruissellement ayant permis la culture de céréales dans ces endroits arides. Aux îles Canaries le système est encore employé avec bonheur.
AAAAAAAAAAAA++++++++

Il est bien évident que ce système est vieux comme le monde même si j'ai fais ce dessin sans chercher à le copier nul part.
Des tas de civilisations l'ont utilisé car la métrise de l'eau a toujours été la base du développement.
Je cherche seulement à faire comprendre que nos chers problèmes de climat , d'énergie renouvelable et d'approvisionnement en eau qui réunissent régulièrement (et durablement ( pourvu que ca dure ))des scientifiques et des poilitiques dans les hotels 5 étoiles de la planète feraient bien de s'inspirer de cette science de la répartition de l'eau.La répartitiopn de l'eau comme moteur du dévelopement permet de produit avec une certaine "indépendance" des producteurs alors que l'argent est un moteur du développement qui peut conduire à des sociètés qui créent des écarts jusqu'à l'écroulement.
Bien sur que le concept des biefs peut permettre de faire de la culture en terrasse aussi puisque que c'est le même principe.
Revenir en haut Aller en bas
Karkaran
Modérateur
Modérateur


Messages : 731
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 12:04

J'aimerai bien qu'on me re-explique le concept de manière plus générale, et qu'on pointe quel problème précis auxquels il peut répondre.
Parce que pour moi, c'est le fouillis le plus total, et il est clair qu'il n'y a pas de solution unique et magique pour régler des problèmes de changement globaux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/vent_en_panne/
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 12:05

Je vois que vous ne voulez pas comprendre que le problème est ailleurs. Le problème majeur est le taux de précipitation et sa régularité Que vous le vouliez ou non, votre système peut marcher sur des surfaces réduites et en certains endroits bien précis, il sera totalement inefficace ailleurs. S'il pleut trop et trop fort l'eau filera vers la rivière et s'il ne pleut pas vous ne pourrez plus alimenter votre bief.

Pour ce qui est des rizières des Philippines les pauvres n'ont pas le choix car leur pays est essentiellement montagneux donc ils cultivent là où ils peuvent de plus la riziculture est une culture particulière ne demandant beaucoup d'eau que pendant un laps de temps réduit (qui concorde généralement avec la mousson) il faut également savoir que les philippines ne sont pas autosuffisantes et doivent importer du riz (ce qui indique que leur système de culture ne marche pas si bien que ça).
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 12:12

Inoue,
Bravo , tu m'a convaincu
Aurevoir

Inoue a écrit:
Je vois que vous ne voulez pas comprendre que le problème est ailleurs. Le problème majeur est le taux de précipitation et sa régularité Que vous le vouliez ou non, votre système peut marcher sur des surfaces réduites et en certains endroits bien précis, il sera totalement inefficace ailleurs. S'il pleut trop et trop fort l'eau filera vers la rivière et s'il ne pleut pas vous ne pourrez plus alimenter votre bief.

Pour ce qui est des rizières des Philippines les pauvres n'ont pas le choix car leur pays est essentiellement montagneux donc ils cultivent là où ils peuvent de plus la riziculture est une culture particulière ne demandant beaucoup d'eau que pendant un laps de temps réduit (qui concorde généralement avec la mousson) il faut également savoir que les philippines ne sont pas autosuffisantes et doivent importer du riz (ce qui indique que leur système de culture ne marche pas si bien que ça).
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 13:37

Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 14:26

Je connais le BRGM et d'autres organismes dont on peut se demander pour qui et pouraquoi ils travaillent et avec quel argent.

Les nappes phréatiques pour eux sont celles des zones alluvionnaires qui contiennent un fort pourcentage d'eau "pompable"
Jusqu'à présent on considère l'eau souterraine comme une ressource qui se renouvelle. Hélas ce n'est pas vrai partout mais ceux qui font un forage pour avoir de l'eau ne raisonnent pas si loin et pensent que le sous sol appartient à celui qui possède le terrain ou de quoi creuser .
Le BRGM est un organisme ( pas trop connu du public) qui fait des recherche des ressources souterraines ( pas seulement de l'eau ) en vue d'exploitations commerciales. Ils n'ont pas intérêt à mettre en avant les effet pervers de ces exploitations.


Inoue a écrit:
Un petit lien utile...

http://www.brgm.fr/brgm//eau_sout.htm
Revenir en haut Aller en bas
Guy-Gérard



Messages : 444
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 66
Localisation : colombes

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Ven 2 Oct 2009 - 17:19

Jeandb mille pour cent avec toi.
Le PB c' est comment utiliser l 'eau qui nous vient du ciel. Elle arrive sous forme de pluie, de brouillard, d' humidité...et avant qu' elle arrive dans ces fameuses nappes phréatiques, la récupérer pour hydrater des zones (proches) déficitaires, la ralentir, la stocker dans les sols avec l 'aide de la végétation!!!!. Le soleil, l' air sec, la chaleur ayant séparé H2O du reste elle nous est rendue pure, certes de temps en temps avec violence et surplus et pas toujours là où et quand il faudrait.
J' ai terminé mon propos ce matin avec ''par bonheur'' sur les îles Canaries. Par bonheur oui mais pendant des siècle passés. Si ces canaux ancestraux n' avaient pas été négligés ces dernières décennies il n' y aurait pas eu ces incendies dévastateurs ces dernières années. La végétation en place (en dessous de ces chenaux qui fuient de partout) a périclité, remplacée par des épineux adaptés aux sols secs et particulièrement inflammables.
Laissez moi rire avec ces ''pauvres Philippins'' (riziculteur?) qui ne peuvent faire autrement. Il nous vendent toutes leurs récoltes à bon prix!!! Prix que la population ne peut mettre pour sa pitance quotidienne d' où l' obligation d' importer des riz de moindre qualité pour nourrir la population. Riz auquel ils sont habitués traditionnellement.
AAAAAAAAAAAAAAA+++++++++++++
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/index.html
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Dim 4 Oct 2009 - 18:10

Bon je vois que j'ai affaire à des spécialistes qui ont étudié la question sous tous les angles (notamment celui des précipitations) donc je m'abstiendrai d'ajouter un quelconque commentaire.

Citation :
Laissez moi rire avec ces ''pauvres Philippins'' (riziculteur?) qui ne peuvent faire autrement. Il nous vendent toutes leurs récoltes à bon prix!!! Prix que la population ne peut mettre pour sa pitance quotidienne d' où l' obligation d' importer des riz de moindre qualité pour nourrir la population. Riz auquel ils sont habitués traditionnellement.

J'adore les gens qui parlent sans avoir aucune connaissance en la matière.

Je pense que c'est toujours d'actualité...

http://www.rfi.fr/actufr/articles/100/article_65336.asp

Edit orthographique


Dernière édition par Inoue le Dim 4 Oct 2009 - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karkaran
Modérateur
Modérateur


Messages : 731
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Dim 4 Oct 2009 - 19:28

Moi j'aimerai toujours qu'on m'explique simplement le principe.
C'est plutot confus pour moi, et je suis pas convaincu ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/vent_en_panne/
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Dim 4 Oct 2009 - 23:59

Pour Karkaran,

Toutes les énergies sont utiles pour faire de la chaleur ou faire un travail pour usiner ou déplacer soulever etc.
Unité: KW, joules,cheval...


On parle en général d'énergie solaire et dans l'esprit des gens on capte l'énergie solaire par des capteurs plus ou moins grands pour faire de l'électricité ( qu'on peut utiliser ou revendre à EDF) ou sur son toit on fait directement chauffer l'eau dans des tuyaux pour prendre sa douche .

Mais on passe à coté d'une réflexion qui est que le soleil sert aussi à évaporer l'eau sur toute le surface de la terre ( je dirais plutôt "surface des océans"... )
Toute cette eau monte très haut et l'atmosphère en est chargée jusqu' aux nuages au moins.Cette eau tourne en rond ( cycle de l'eau ) et retombe sur les zones froides des sommets des montagnes de préférence et autres zones polaires .

Les eaux de pluies qui arrivent au sol peuvent ruisseller ou s'infiltrer plus ou moins et profiter ainsi à la croissance des végétaux sous l'effet du soleil ( encore lui ) La pluies étant mal répartie et les sols recouverts de toutes sortes de manière , on a tendance à perdre trop d'eau en ruissellement selon la ligne de plus grande pente alors qu'on peut avoir ( pas trop loin de là ) des zones encore séches qui manquent d'eau.
D'ou l'idée de répartir cette eau en complétant l'ensemble des cours d'eau (qui descendent au plus vite vers la mer )d'un réseau de canaux complémentaires de tailles modestes et capables de prélever latéralement une partie de l'eau des cours d'eau.

Ces canaux offrent donc la possibilité d'un autre chemin pour l'eau( excédentaires ) à travers le sous sol par une infiltration par le fond des canaux. Donc de ralentir les écoulements en filtrant l'eau et en rechargeant les nappes d'eau souterraine.
Cela sert donc à lutter contre les inondation et la sècheresse

D'autre part ces canaux peuvent aussi transférer de l'eau sur sa courbes de niveau et atteindre ainsi la ligne de partage des eaux du bassin versant adjacent.
Sur ces lignes des partages des eaux on peut choisir facilement des zones plates pouvant recevoir des bassins collinaires capables d'usages multiples comme réservoirs d'incendie , pêche , tourisme etc.
On peut aussi prévoir un volume d'eau pouvant être réservé à la production d'énergie. En effet ces lacs collinaires se touvant éloignés du départ du canal de plusieurs kilomètres ils se trouvent à une certaine altitude du fond de vallée . On peut donc utiliser l'eau pour comprimer de l'air qu'on peut stocker ensuite dans des réserves souterrains ( pour des raisons de sécurités ) Ce stockage d'air souterrain peut ensuite être raccordé à toutes sortes d'usages pour faire rouler des voitures à air comprimé ou faire de l'électricité pour des usages de particuliers ou des collectivités.

Actuellement toute l'eau qui coulent dans les fleuves n'est pas assez utilisée et donc elle est perdue.

Le fait de "promener l'eau ( une partie ) sur les courbes de niveau revient à garder l'énergie potentielle de l'eau et comme l'eau vient du soleil qui l'évapore je dis que ce réseau des canaux est le plus grande capteur solaire au monde au monde car l'énergie qui pourrait être récuperée de cette manière serait phénoménale.

Voir l'exemple ci dessous


Voir l'exemple ci dessous
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 9:51

Citation :
Mais on passe à coté d'une réflexion qui est que le soleil sert aussi à évaporer l'eau sur toute le surface de la terre ( je dirais plutôt "surface des océans"... )
Toute cette eau monte très haut et l'atmosphère en est chargée jusqu' aux nuages au moins.Cette eau tourne en rond ( cycle de l'eau ) et retombe sur les zones froides des sommets des montagnes de préférence et autres zones polaires .


Je suis désolé, mais je ne peux laisser dire de telles bêtises, ce que vous dites est archi-faux. Les zones polaires sont des zones arides comme je l'ai déjà dit, l'océan antarctique ne reçoit pas plus de précipitations que le Sahara. Autre exemple et en France, la Normandie ou la région Nord-Pas de Calais (on peut y ajouter la Bretagne) qui sont les plus arrosées de notre pays. Je crois que vous devriez reprendre des études sérieuses sur le cycle de l'eau ainsi que sur celui des vents dominants.

Pour le reste vous ne semblez pas vouloir comprendre et admettre l'inefficacité de votre système en cas de fortes pluies diluviennes) ou de sécheresse pour ne citer que ces deux paramètres.

Vous devriez réfléchir aussi au maillage que votre système imposera et aux coùts que ca entraînera notemment en entretien Rolling Eyes

LA solution.... le mot qui tue Rolling Eyes


Dernière édition par Inoue le Lun 5 Oct 2009 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi



Messages : 5607
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les nancy 54500

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 9:59

Nous nous dirigeons lentement vers une histoire sans fin ,mais il est très intéressant, je le conçois, de vous lire tout les deux Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 13:58

Il est difficile de discuter sur un sujet aussi vaste sur un forum
Deplus si les internautes commencent par réfuter tout début de conversation avant qu'on puisse s'exprimer , on perd son temps à expliquer pour rien.
J'ai surement plus de compétence que vous sur ce sujet
Je ne suis pas idiot au point de ne pas savoir que ou sont les zones arides de la planète.

Mais ce n'ai pas avec des "Je suis désolé, mais je ne peux laisser dire de telles bêtises" que vous démontrerez que l'eau sur la planète n'a pas besoin d'être mieux répartie pour compenser les bétises humaines.

Votre dernière phrase montre bien que vous n'avez rien compris au concept de la gestion globale de l'eau:
"Pour le reste vous ne semblez pas vouloir comprendre et admettre l'inefficacité de votre système en cas de fortes pluies diluviennes) ou de sécheresse pour ne citer que ces deux paramètres. "

Je sais ce que c'est une pluie diluvienne .Pour l'entretien des canaux, j'ai passé 25 ans à entretenir le réseau de canaux expériementaux et je connais le nombre d'heures par km et pas an que nécessite un canal pour assurer le passage de l'eau. Cela assurerait des emplois surement plus utils et vitaux pour la planète que de planter des fleurs sur les ronds points et autres massifs urbains pour rendre plus agréable le parcours de ceux qui vont au stade .
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 14:32

Citation :
J'ai surement plus de compétence que vous sur ce sujet

Ca c'est vous qui le dites, et sans référence aucune, à votre place je serai plus circonspect et plus modeste. Je ne néglige jamais les connaissances d'autrui, au contraire je m'en nourris. Very Happy

Citation :
Je ne suis pas idiot au point de ne pas savoir que ou sont les zones arides de la planète.


A vous lire cette connaissance ne semble pas évidente. lol!

Autre paramètre que vous semblez avoir occulté, la pente. Votre 1% de pente n'est applicable que sur une très petite portion du territoire (je ne parle que de la France). Un raisonnement par l'absurde m'amène à ce petit calcul: En donnant un pente moyenne de 1% à la loire qui est le fleuve le plus long de France, on arrive à une dénivellation totale d'un peu plus de 10 000 mètres soit plus de 2 fois l'altitude du Mt blanc point culminant de l'Europe.

J'ai regardé la pente moyenne d'une rivière proche de chez moi, la Saône celle-ci a un dénivellé de 0.05m/km entre Verdun sur le doubs et Anse soit une distance de plus de 90km, or vous n'êtes pas sans savoir que plus l'eau circule lentement plus l'évaporation est importante. De plus avec une pente aussi faible, en cas de crue vous n'empécherez pas les inondations.

Si votre intention est louable, votre vision est beaucoup trop simpliste et superficielle et la mise en oeuvre de votre projet est impossible, le procédé est archaïque, obsolète et gaspilleur,

Vous ne prenez pas en compte l'évolution de la démographie, la population mondiale à doublée en un peu plus d'un demi-siècle, les besoins en eau vont de pair (une vache en lactation boit entre 40 et 50 litres/jour) un milliard d'êtres humains n'ont pas accès à l'eau potable et la ressource diminue. Une bonne gestion de l'eau passe d'abord par une consommation raisonnée et évitant tout gaspillage, car l'approvisionnement n'est pas garanti, regardez la gueule des maïs cette année, chez nous c'est tout cramé.
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 16:44

Décidement vous ne comprenez pas

Vous semblez penser que l'eau qui s'évapore ou s'infiltre dans les sols est gaspillée.
Vous pensez que compte tenu la croissance de la démographie nous allons manquer d'eau douce.

Moi je dis que l'eau n'est pas rare mais seulement mal répartie

Mal répartie naturemment, mais aussi parce que nous faisons tout pour aggraver le problème.

Même si des gens comme vous pensent qu'il y a rien à faire et que ca va être pire j'ai le droit de proposer une solution que j'ai expérimenté longuement et qui est de mieux en mieux comprise par des scientifiques .

Je ne comprends pas vos questions à propos de la pente 1% et vos comparaisons avec les fleuves

Sur les biefs expériementés , j'ai pu mettre en évidence qu'une pente trop forte peut donner lieu à de l'érosion , alors qu'un pente trop faible à tendance à colmater le bief et le rendre imperméable.D'autre facteurs entrent en ligne de compte.
L'eau de ces biefs doit donc être clair et la pente de l'ordre de 1% pour une vitesse raisonnable.
En zones légèrement vallonée les tronçons de biefs peuvent avoir des sorties latérales supplémentaires afin d'augmenter le rechargement des nappes.
Je dois dire aussi que ces biefs sont en service même quand il ne pleut pas et donc finissent pas répartir des quantités d'eau non négligeable réduisant les débits de printemps pour rehausser ceux d'été.

D'autre part les biefs sont alimentés part un limiteur de débit( voir dessin plus haut ) c'est à dire qu'il les débits varient très peu,même en période de grosses pluies.
Il participent à une certaine régulation des cours d'eau mais ne sont pas conçus pour empêcher les très grosses crues. Leur effet d'écrétage a une limite.
Revenir en haut Aller en bas
Karkaran
Modérateur
Modérateur


Messages : 731
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 17:37

Merci, jeandb pour l'explication.

jeandb a écrit:
Les eaux de pluies qui arrivent au sol peuvent ruisseller ou s'infiltrer plus ou moins et profiter ainsi à la croissance des végétaux sous l'effet du soleil ( encore lui ) La pluies étant mal répartie et les sols recouverts de toutes sortes de manière , on a tendance à perdre trop d'eau en ruissellement selon la ligne de plus grande pente alors qu'on peut avoir ( pas trop loin de là ) des zones encore séches qui manquent d'eau.

C'est pas perdu pour le monde vivant, juste pour l'homme à la limite.
Cette répartition des pluies et de l'ensoleillement est quand même ce qui détermine les répartitions végétale, et animale.


Citation :
D'ou l'idée de répartir cette eau en complétant l'ensemble des cours d'eau (qui descendent au plus vite vers la mer )d'un réseau de canaux complémentaires de tailles modestes et capables de prélever latéralement une partie de l'eau des cours d'eau.

Un tel système faciliterai l'expansion d'espèces invasives d'un cours d'eau à l'autre, ce qui peut mener à la déstabilisation d'écosystèmes aquatique.
C'est par des systèmes de canaux que certaines espèces d'amphipodes d'Europe de l'Est ont désormais envahit une bonne partie du réseau hydrographique Français.

Citation :
Ces canaux offrent donc la possibilité d'un autre chemin pour l'eau( excédentaires ) à travers le sous sol par une infiltration par le fond des canaux. Donc de ralentir les écoulements en filtrant l'eau et en rechargeant les nappes d'eau souterraine.
Cela sert donc à lutter contre les inondation et la sècheresse

Et pour les systèmes en aval habitué à recevoir cet excédent d'eau ?
Cela risque pas de générer des perturbations ?


Citation :
D'autre part ces canaux peuvent aussi transférer de l'eau sur sa courbes de niveau et atteindre ainsi la ligne de partage des eaux du bassin versant adjacent.
Sur ces lignes des partages des eaux on peut choisir facilement des zones plates pouvant recevoir des bassins collinaires capables d'usages multiples comme réservoirs d'incendie , pêche , tourisme etc.

C'est pour ce genre de raison qu'ont débuté des invasions biologique.

Citation :
Actuellement toute l'eau qui coulent dans les fleuves n'est pas assez utilisée et donc elle est perdue.

De votre point vue elle est perdue. Pour moi ces eaux, chargée de matière organique, contribue à l persistance de nombreuses espèces dans les estuaires ou autre.

Citation :
Le fait de "promener l'eau ( une partie ) sur les courbes de niveau revient à garder l'énergie potentielle de l'eau et comme l'eau vient du soleil qui l'évapore je dis que ce réseau des canaux est le plus grande capteur solaire au monde au monde car l'énergie qui pourrait être récupérée de cette manière serait phénoménale.

Moi j'ai toujours cru que le soleil permettait juste l'évaporation c'était la gravité qui faisait s'infiltrer et couler l'eau.
Enfin, je comprends toujours pas comment on peut exploiter l'énergie de l'eau (laquelle, l'energie cinétique ?) en faisant couler l'eau suivant des courbes de niveau (donc à l'horizontale).
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/vent_en_panne/
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 18:22

Quand EDF veut faire un barrage ils ne viennent pas sur internet vous demander d'autorisation ni si cela va déranger un écosystème...

Ils font un barrage en travers des fleuves ou rivières , récupère l'énergie( H ( hauteur ) x Q ( débit ) ) donnée par le produit de la hauteur d'eau par le débit.Vous connaissez les nuisances.

En promenant l'eau sur une courbe de niveau , on l'enmène loin du fond de la vallée sur une hauteur ( par rapport à la vallée ) plus ou moins propice à créer une retenue d'eau plus petite qu'un barrage, et non situé sur un cours d'eau naturel .

Les lignes de partage des eaux de deux bassins sont en principe des zones assez plates où on peut faire une petite retenue à usages multiples et collectifs .

Cette retenue d'eau étant en hauteur , il suffit de mettre une (ou 2 )petite conduite forcée jusqu'au fond de vallée pour récupérer (qXh ) et transformer force hydraulique en aircomprimé ou électricité pour des particuliers ou collectivités.
Revenir en haut Aller en bas
Karkaran
Modérateur
Modérateur


Messages : 731
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 18:48

jeandb a écrit:
Quand EDF veut faire un barrage ils ne viennent pas sur internet vous demander d'autorisation ni si cela va déranger un écosystème...

Ils font un barrage en travers des fleuves ou rivières , récupère l'énergie( H ( hauteur ) x Q ( débit ) ) donnée par le produit de la hauteur d'eau par le débit.Vous connaissez les nuisances.

Je crois qu'ils ont quand même leur experts, et les communes concernée doivent elles même s'en inquiéter puisque ce sont des ouvrages assez conséquent.

Citation :
En promenant l'eau sur une courbe de niveau , on l'enmène loin du fond de la vallée sur une hauteur ( par rapport à la vallée ) plus ou moins propice à créer une retenue d'eau plus petite qu'un barrage, et non situé sur un cours d'eau naturel .

Cette retenue d'eau étant en hauteur , il suffit de mettre une (ou 2 )petite conduite forcée jusqu'au fond de vallée pour récupérer (qXh ) et transformer force hydraulique en aircomprimé ou électricité pour des particuliers ou collectivités.

Je croyais que plus la retenue d'eau était importante (donc plus le barrage est énorme) plus il produit d'energie, de par la pression exercée par le stock d'eau qui augmente quand le stock d'eau est énorme ?


Personellement, je suis pas convaincu par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/vent_en_panne/
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 19:20

Citation :
Je ne comprends pas vos questions à propos de la pente 1% et vos comparaisons avec les fleuves

Comment allez vous donner 1% de pente à vos biefs là où la pente naturelle est inférieure à ce 1%?

Comment allez vous établir vos captages latéraux? En creusant jusqu'au fond du lit de la rivière? Pour info le Doubs est 4 mètres en dessous de son niveau normal pour cause de manque de pluie.

Citation :
Moi je dis que l'eau n'est pas rare mais seulement mal répartie

Vous le dites, et on le pensait il y a encore trente ans. Aujourd'hui un large consensus de spécialistes dit le contraire; ils ont tous tort?

Citation :
Même si des gens comme vous pensent qu'il y a rien à faire et que ca va être pire j'ai le droit de proposer une solution que j'ai expérimenté longuement et qui est de mieux en mieux comprise par des scientifiques .

J'ai dit que votre système n'était pas valable, jamais qu'il n'y avait rien à faire bien au contraire. Une des solutions consiste en la récupération des eaux de ruissellement de leur stockage et de leur distribution par le moyen de canalisations pour éviter toute évaporation et tout gaspillage.

On a loupé le coche dans les années 1950/60 quand on a commencé à construire les réseaux de distribution, dès ce moment il aurait fallu construire deux réseaux, l'un pour l'eau potable, et un autre pour alimenter toilettes, machines à laver, irrigation etc....
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 19:49

Le volume d'un barrage est une chose et le débit maximun une autre chose, et la hauteur d'eau encore une.

La puissance de la turbine est fonction du produit Hauteur X débit.
Le volume d'eau va donner le temps pendant lequel on peut turbiner.
Si on construit des barrages c'est pour constinuer des réserves en temps de pluies afin de turbiner toute l'année mêm quand il ne pleut plus.

Pour augmenter les puissances des turbines ,on a fait des barrages très haut en altitude qu'on relie à des conduites forcées jusqu'à la salle des turbines (plus bas que le bas du mur du barrage)

La hauteur H est donc la hauteur dans le barrage plus( +) la hauteur dans la conduite forcée
On a donc une production pour importante que si on turbinait l'eau au pied du barrage seulement.


Par contre les barrages huydraulique au fil de l'eau sur des fleuves "fonctionnent " avec une partie du débit du fleuve mais assez important pour être conséquent même avec une hauteur plus faible

Si on fait le profile en long d'une rivière , les premiers km ont une forte pente et le débit est faible. Plus on descend , plus le débit augmente par les autres affluents et la pente diminue.
Par contre cette diminution n'est pas progressive mais faite de paliers successifs. entre coupés de paties à régime plus ou moins torentiel.
Les zones plus plates étant elles contituées de lits mineurs et lits majeurs sur lesquels devraient s'étendre les inondations. Les activités humaines ont depuis longtemps envahi ces surfaces qui sont utiles au rechargement des nappes.

Les biefs sont une solution alternative aux multiples facettes pour rendre à la nature ce qu'on lui à prit.

De plus sur une rivière on ne trouve pas trop d'endroit propice à la construction d'un barrages . Une faible surface de récupération de l'eau alimente le barrage si on la compare à l'ensemble d'un bassin versant.

Les biefs permettent de produire de l'énergie récupérer sur toute la surface de touts les bassins versant et sont facilement implantables dans le paysages ( comme les fossés des payans qui évacuent l'eau )
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 20:18

Vous ne répondez pas à mes questions.

Autre exemple.
Une sécheresse sévère frappe l'est de l'Afrique depuis près de trois ans, Ethiopie, Somalie, Ouganda, Kenya, 80% des cours d'eau est à sec, les autres ne valent guère mieux, pensez vous que vos biefs fonctionneraient dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 20:56

inoue,
Votre vision du gaspillage érronée vient du fait que vous confondez l'eau pour les besoins domestiques qui est distribuée par des tuyaux et traitée, donc payée.
Dans ce cas le mot gaspilage est évident .

Pour l'eau qui se trouve dans la nature, l'eau qui s'évapore ou s'infiltre dans le sol( plutôt que de rester dans la rivière) n'est pas perdue ou gaspillée.Elle circule!
Le cycle de l'eau circule dans un espace limité:
dans les mers , dans l'air, sur terre et dans la terre.
L'eau ne peut pas s'élever plus haut que au-dessus des nuages ( ou très peu )lorsque la température est de zéro degré
L'eau ne peut pas s'infiltrer plus profond dans l'écorse terrestre qu'un niveau imposé par la chaleur du magma.
Comme vous le disiez il existe des surfaces de continents ou d'océans qui ont une température au sol toujours inférieure à zéro et donc l'atmosphère au dessus de ces surfaces est froides et donc sèche.
Ailleur on trouve les déserts chauds ou les zones tropicales toujours très près de 100% d'humidité.

La répatition de l'eau dans l'atmposphère ne n'est donc pas uniforme et sa circulation aussi.
A l'équateur les variations de température sont quotidiennes mais tempérées par l'humidité élevée et constante. Aux pôles les variations de température sont annuelles.

Les activités humaines agissent sur le cycle de l'eau par le sous sol en réduisant les rechargment des nappes et en les surexploitant.

Le volume dans lequel l'eau circule dans l'atmosphère se réduit par l'augmentation des volumes d'air secs du aux avancées des déserts.
L'eazu y circule plus vite( tempêtes plus fortes, plus fréquentes )
L'augmentation des vitesses apporte plus de chaleur aux glaces et neiges éternelles....etc
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 21:14

J'ai arrêté mon dernier message amors que j'allais parler de çà

L'accélération du cycle de l'eau par augmentation de la taille des déserts par surexploitation des réserves d'eau dans tous les déserts et surtout les zones arides a pour conséquences une réaction de la natures qui amplifie la désertification
Les fuides de la atmosphère circulent par les différences de température....
L'eau qui circule dans l'atmosphère utilise l'air comme des voyageurs prennent le train ou des avions pour aller d'un point à un autre( de l'évaporation à la condensation ou de l'équateur aux poles ).
L'air a donc aussi un cycle de l'air qui revient à vide pour reprendre de la chaleur puis de l'eau. Comme le cycle de l'eau s'accèlère , le cycle de l'air s'accélère aussi . Comme ces retours d'air froid et secs reviennent des pôles , ils le font de prefèrences sur les continents secs "en ras mottes" en assèchant ces terres
On observe des aggravations des sècheresses en Australie , en éargentine , Canada, Europe du nord, etc

Le problème est donc modial et donc doit faire appel à une solution qui dépasse les nombrilismes nationaux.
Les biefs sont des prototypes à petite échelle mais doivent être réaliser à plus grande échelle . Ce principe montre comment étaler sur chaque bassin versant l'eau excédentaire même si sur ce bassin on a pas (encore ) de problème afin de résoudre des problèmes d'ailleur qui ont des conséquences chez vous .
Je sais que cette démarche écologique a du mal à se mettre en place dans un monde qui ne fait que de l'argent, de la pollution et de la misère



Inoue a écrit:
Vous ne répondez pas à mes questions.

Autre exemple.
Une sécheresse sévère frappe l'est de l'Afrique depuis près de trois ans, Ethiopie, Somalie, Ouganda, Kenya, 80% des cours d'eau est à sec, les autres ne valent guère mieux, pensez vous que vos biefs fonctionneraient dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 22:39

Ce que vous ne semblez pas comprendre, c'est que toute gestion de l'eau dépend avant tout de l'approvisionnement! Pas d'eau = pas de gestion quelle qu'elle soit. La chose la plus importante est non seulement l'approvisionnement mais également sa régularité. Trois jours de fortes pluies sont pipi de chat pour le remplissage des nappes et vous n'empècherez pas l'eau de couler, bénéfice = zéro ceci d'autant plus si ces fortes pluies sont suivies de semaines de sécheresse.

Vous parlez du remplissage des nappes, Tout d'abord celui-ci ne se déroule que pendant une certaine période (automne et hiver chez nous) le reste de l'année la végétation et l'évaporation empèche ce remplissage. Un hiver sec comme le dernier que nous avons eu = pas de remplissage des nappes.

Le volume d'eau est invariable sur la planète sur ce volume 1% est utilisable par l'homme. Plus la population mondiale augmente plus les besoins en eau augmentent donc la part de "gâteau" devient de plus en plus petite pour chacun de nous. L'activité anthropique fait que les conditions climatiques changent et avec elles le régime des précipitations, elles se raréfient et en même temps deviennent de plus en plus violentes.

Pour conclure votre système ne tient pas compte de l'approvisionnement, de la fluctuation brutale et très importante des niveaux des cours d'eau dûes à la violence de certaines pluies, des possibilités du terrain, pente trop douce ou lit de rivière trop encaissé. des caractéristiques du sol et du sous-sol, (allez faire couler un bief en somalie, j'y étais l'année dernière), des coûts financiers d'élaboration et d'entretien d'un réseau tentaculaire.

Au fait avez vous des résultats significatifs à fournir? impact de vos biefs sur le remplissage des nappes par exemple.

Une dernière chose, n'oubliez jamais que l'homme doit s'adapter à la nature et non le contraire, votre système aggravant à terme une situation bien compromise (exemple déjà cité la mer d'Aral vous pouvez aussi y ajouter les soucis des mayas).
Revenir en haut Aller en bas
jeandb



Messages : 69
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Lun 5 Oct 2009 - 23:22

Imaginez que vous êtes en face du grand canon du Collorado devant toutes ces couches de l'écorse terrestre qui ont mis un temps fou pour s'empiller par l'effet de l'eau.Ensuite , encore sous l'effet de l'eau le temps qu'il a fallu à l'eau pour creuser ce grand fossé.
Pendant tout ce temps il n'y avait pas beaucoup d'homme pour s'adapter à la nature...
Aujourdhui nous sommes nombreux et ou bien on laisse l'homme continuer à détruire la nature ou bien on contrôle l'homme et la nature pour harmoniser le tout.
On peut ne rien faire et laisser la nature réagir à nos aveuglements pour nous éliminer...
Pour les résultats de mes essais je vous répondrais que pour faire ce genre d'essais il faudrait qu'ils soient fait sur une grande échelle 500 ou 1000km2 et sur une longue période .

Les 10 km de biefs réalisés m'ont permi d'observer des biensur la croissance de végétation de part et d'autre du bief mais comme l'infiltration lente est verticale elle descend , d'abord dans l'épaisseur friable de surface et ensuite dans les fentes de la roche.Sur les pentes aval du biefs il est difficile de constater des différences de croissance végétale et de les attribuer à l'eau du biefs ou à des précipitations. Dautre part il n'y pas de comparaison possible par rapport à des période antérieures.
Il est cepandant certain que toute l'eau envoyée dans les biefs diminue tout au long du biefs et rentre dans le sol verticalement. Avec un débit de 1 l / s on peut faire 500m de bief .Cela fait 3600 l/h soit 31536 m3/an qui rentre dans les fentes de la roches et circule en goutte à goutte pour soit augmenter le niveau hydrique soit maintenir le débit de source en aval avant le tarrissement en été.
A notre époque où beaucoup de gens vivant à la campagne connaissent un sourcier pour creuser plus profond leur puit afin d'avoir de l'eau gratuite , on est mal parti pour le futur surtout si des gens comme vous dénigrent des solutions qui pourraient réparer les dégats.
La gestion de l'eau serait justement de se permettre d'en puiser au moins pas plus que l'eau qu'on y remet.
Mais je constate que c'est comme çà
Revenir en haut Aller en bas
Inoue



Messages : 142
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   Mar 6 Oct 2009 - 0:34

Citation :
Avec un débit de 1 l / s on peut faire 500m de bief .Cela fait 3600 l/h soit 31536 m3/an qui rentre dans les fentes de la roches et circule en goutte à goutte pour soit augmenter le niveau hydrique soit maintenir le débit de source en aval avant le tarrissement en été.

Je n'ai jamais vu un tel entêtement. Comment voulez vous amener de l'eau là où il n'y en a pas? Tous les pays ne sont pas la Norvège. Vous pouvez construire tous les biefs du monde, si vous n'avez pas d'eau vous les remplirez avec quoi?

J'espère que vous n'espèrez quand même pas gérer les inondations avec quelques ruisseaux au débit de 1 litre seconde en zone de plaine ou en zone encaissée. Ouvrez un peu les yeux, si votre plan peut marcher sur une surface extrêmement réduite il n'en est pas de même sur des KM2. La vie dépend de la pluie et de pluies régulières et modérées qui plus est. pas de "bonnes" pluies, pas de vie, bief ou pas. Et je ne parle pas des tensions géopolitiques que les modifications climatiques vont amener.

Vous parlez du Colorado, très bien, comment feriez vous pour irriguer les plateaux bordant le canyon avec des biefs? Je vous conseille de surcroît de regarder ce reportage...

http://www.dailymotion.com/video/x9iqed_assechement-du-colorado-par-las-veg_news
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plus grand capteur solaire au monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plus grand capteur solaire au monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le plus grand capteur solaire au monde
» Le plus grand bâteau solaire du monde
» Le plus grand ténor au monde, Luciano Pavarotti, est mort
» Ma nouvelle config astrophoto grand champ, grand capteur, grande ouverture
» Le plus grand coléoptère du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des sciences de la vie, de l'espace et de la Terre :: Le forum de l'évolution :: Le forum de l'écologie-
Sauter vers: